Yes, je m’améliore : comment réussir sa campagne de crowdfunding ?

Le crowdfunding : qu’est-ce que c’est ?

Le crowdfunding, “financement par la foule” en français, est un outil de collecte de fonds opéré via une plateforme internet. Il permet à un ensemble de contributeurs de choisir de financer directement et de manière traçable des projets identifiés¹.

Fortement répandues depuis une dizaine d’années, les premières campagnes de crowdfunding existent en réalité depuis plus d’un siècle : la statue de la Liberté, offerte par la France aux États-Unis, réalisait déjà en 1886 un appel aux dons pour le financement de son socle. Cette campagne fut menée à travers tout le territoire américain par Joseph Pulitzer² qui publia les noms de tous les donateurs dans le journal le “New York World”, quel que soit le montant de leurs dons.

Considérées comme une utopie à leurs débuts, elles ont pourtant permis de collecter plus de 400 millions d’euros en 2018 (plus de 300 millions en 2017 et plus de 200 millions en 2016)³. Parmi elles, on retrouve deux plateformes particulièrement appréciées des entreprises sociales : Ulule et KissKissBankBank qui, depuis dix ans, ont permis de financer plus de 29 000 projets pour Ulule⁴ et plus de 21 000 projets pour KissKissBankBank⁵.

Trois modèles de financements se distinguent : le reward crowdfunding sous forme de don, avec ou sans contrepartie, avec ou sans système de prévente; le crowdlending sous forme de prêt financier avec ou sans intérêt(s) et le crowdequity sous forme d’investissement en capital.⁶ Référence des entreprises sociales et des associations, le reward crowdfunding réunit avant tout des contributeurs qui cherchent à donner du sens à leur argent et à agir collectivement pour un monde plus libre, plus juste et plus durable, quels que soient leurs moyens financiers.

Reposant sur des durées de 60 à 90 jours maximum et sur le principe du “tout ou rien” (si les 100% ne sont pas atteints, l’ensemble des contributeurs sont remboursés), ces campagnes permettent d’intensifier le développement des entreprises sociales par une réelle mobilisation sur une période courte. Ces principes ne s’appliquant pas pour les associations, le modèle de collecte est alors plus long mais repose sur les mêmes critères de mobilisation.

Florent Liénard, fondateur de Héro, sweat 100% recyclé et made in France, a atteint plus de 1 000% de réussite pour sa campagne sur Ulule. Il témoigne : “C’est une super nouvelle. J’avais tout mis en œuvre pour faire connaître Héro auprès de mes cercles proches mais ça aurait pu s’arrêter là. Un engouement s’est créé autour de la marque, les médias ont été très réactifs sur ce sujet d’actualité. Je suis donc extrêmement satisfait du déroulé de la campagne et du nombre de contributeurs qui s’engagent en faveur du recyclage.”

Pourquoi lancer sa campagne ?

Ce modèle vous permet de diversifier vos sources de financement, de collecter rapidement les fonds nécessaires à la réalisation de votre projet, mais également, grâce à une forte dimension participative, de :

  • Faire connaître votre projet et vos actualités
  • Tester votre concept
  • Élargir votre public cible, renforcer les liens avec votre communauté
  • Établir des partenariats avec des acteurs influents
  • Développer vos supports de communication
  • Donner une nouvelle dimension à votre projet

Réussir sa campagne : du pré-lancement à l’après collecte, quelques conseils clés

Mener une campagne de crowdfunding demande d’investir du temps et de l’énergie de manière intense et variée : cela peut faire peur, notamment car les risques d’échec sont élevés. Vous pouvez vous mobiliser intensément sans arriver à atteindre votre objectif, vous sentir submergé(e)s par le rythme accéléré de promotion de la campagne, ne pas réussir à toucher le public cible souhaité ou ne pas vous entourer suffisamment. C’est pour cela que nous avons listé pour vous quelques conseils clés.

1. Définir avec précision l’objectif de votre campagne par rapport au degré de maturité de votre projet : où en êtes-vous dans son développement, quel est l’objectif concret de cette campagne ? Mener cette réflexion nécessite du temps mais vous permettra d’élaborer ensuite une stratégie pertinente ainsi que des paliers d’objectifs précis.

2. Choisir une plateforme en identifiant celle qui dispose de la communauté qui correspond le plus à votre projet et qui recense le plus de campagnes réussies dans votre secteur d’activité ou votre cause. D’autres critères de choix peuvent être :

  • Le pourcentage moyen de réussite des campagnes
  • Les partenaires et mentors associés à ces plateformes
  • Les degrés d’accompagnement et services complémentaires proposés
  • Les frais et commissions

Ulule incarne particulièrement la quête d’un impact social par son label B corp., accordé sur la base de critères exigeants aux entreprises ayant un impact positif sur la société et l’environnement.

KissKissBankBank valorise particulièrement l’aspect citoyen des campagnes pour “une société plus directe, plus ouverte, moins hiérarchisée et moins cloisonnée”. Ses fondateurs, ont également créé Lendosphere, plateforme de financement de projets pour la transition énergétique, sur un modèle de crowdfunding par le prêt.

HelloAsso propose des collectes 100% réservées aux associations et fondations, gratuites, sans commission, sans limite de durée et qui n’appliquent pas le principe du “tout ou rien”.

3. Définir des contreparties engageantes par paliers : symboliques, matérielles, expérientielles, ou éditions spéciales, dans la mesure où le don moyen⁷ est de 58€ il est préférable d’envisager plusieurs types de contreparties par paliers en les exposant de manière détaillées afin que le don reste accessible à tous.

4. Élaborer en amont la stratégie de communication de votre campagne : de manière créative, responsable, cohérente en fonction de vos cercles de collecte. La page de collecte de Sloe, entreprise sociale créant des soins d’hygiène 100% naturels, nomades et écologiques, sur KissKissBankBank illustre bien l’importance de la réalisation d’une vidéo de présentation et de visuels attractifs pour renvoyer l’image d’un projet mûri.

5. Communiquer en cercles concentriques, en sollicitant votre premier cercle avant tous les autres  :

  • Cercle 1, vos proches : les personnes avec qui votre lien de confiance est direct (amis, famille). Ils seront les premiers et les seuls à contribuer avant que la collecte n’ait déjà progressé.
  • Cercle 2, les proches de vos proches et votre communauté en ligne : les liens de confiance sollicités par votre premier cercle et par vous-même.
  • Cercle 3, le grand public : à solliciter en dernier grâce aux intérêts communs à votre projet (bouche à oreille, médias, partenaires économiques et institutionnels, prescripteurs).

Ainsi, vous augmentez vos chances d’atteindre les 30% de réussite en début de campagne, ce qui vous amène à 93% de chances d’atteindre votre objectif selon Ulule⁸.

6. Concilier promotion digitale et relations humaines tout au long de votre campagne : une stratégie digitale vous permet de développer, d’animer, de remercier votre communauté de contributeurs rapidement. Cependant ces outils ne remplacent pas les interactions humaines, primordiales pour intensifier votre collecte par le dialogue, l’empathie, le partage d’expériences. Les pistes événementielles sont donc à envisager : soirée de lancement, atelier de rencontre, conférence de presse… Elles représentent des moyens de remerciements engageants. Sans oublier “l’après collecte” pour faire perdurer la promotion de votre projet.

7. Enfin, vous entourer de soutiens : les appels à projets engendrent une visibilité inédite : Virtuosi Kids Box, box d’initiation musicale made in France pour les bébés, a reçu le soutien de la marque Contrex, qui a pour ambition de soutenir 13 projets⁹ à l’année sur Ulule. Les professionnels de l’accompagnement en création et promotion de campagnes de crowdfunding, votre réseau et vos proches constituent également des soutiens solides.

Vous devez donc vous mobiliser avant, pendant et après votre campagne pour garantir toutes vos chances de réussite. Plus celle-ci sera anticipée de manière stratégique, plus vous pourrez vous engager en profondeur et déployer les moyens nécessaires. L’empathie se trouve au cœur du crowdfunding, nous vous recommandons donc d’être vous-mêmes, authentiques et sincères. Grâce à vous, nous en sommes convaincus, demain sera un peu plus durable, plus solidaire et plus ouvert !

Vous avez besoin d’aide pour votre campagne de crowdfunding ? Nous pouvons vous accompagner, contactez-nous !


¹ Financement Participatif France donne cette définition

² Joseph Pulitzer : journaliste américain qui racheta le “New York World” en 1883

³ Données collectées sur le baromètre du crowdfunding 2018 réalisé par Financement Participatif France et KPMG

⁴ Données collectées sur la page statistiques d’Ulule

⁵ Données collectées sur la page statistiques de KissKissBankBank

Le site de Bpifrance donne ces définitions

⁷ Donnée collectée sur le baromètre du crowdfunding 2018 réalisé par Financement Participatif France et KPMG

L’article d’Ulule sur les étapes de campagne donne cette probabilité

⁹ La page Elles by Contrex donne cette information