Yes, je m’améliore : Comment construire son social selling ?

Qu’est-ce que le social selling ?

Le social selling ou vente sociale est une technique qui utilise les réseaux sociaux, comme LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram, pour vendre un produit ou un service. Le social selling peut être considéré comme le pendant du branding personnel, bien que son objectif diffère (Interview Ling-en sur le social selling et le personal branding).

Cela peut vous paraître étrange de parler de réseaux sociaux pour une entreprise plus humaine, cela dit c’est le moyen le plus simple de vous rapprocher de vos clients, de créer une relation véritable et durable dans le temps. Et de proposer des services qui correspondent vraiment aux besoins et aux attentes de vos clients.

Pourquoi l’utiliser ?

Le social selling est une technique très intéressante à utiliser car elle permet de toucher un grand nombre de potentiels prospects sans se déplacer. Mais attention, rester à son bureau ne veut pas dire ne faire aucun effort ou se tourner les pouces. Vous devez absolument mettre en place une stratégie en amont. En effet, grâce à une utilisation efficace des réseaux sociaux, vous pouvez cibler et toucher un grand nombre de personnes. LinkedIn est sans aucun doute le meilleur réseau social à utiliser d’un point de vue professionnel. La version gratuite et les outils payants, permettent de cibler le type de prospects en fonction de vos produits ou services, ainsi vous dépenser moins de temps et d’énergie dans votre prospection commerciale, tout en restant efficace.

Comment ?

Le social selling, c’est avant tout de mettre en avant la relation humaine et d’entrer en contact avec nos prospects potentiels directement, via une demande d’ajout sur les réseaux sociaux ou un message sur LinkedIn. Le ciblage peut se faire manuellement, au grès des rencontres ou des vagabondages ! Ou bien à l’aide d’outils de ciblage et de publicité… Plusieurs techniques et logiciels peuvent être utilisés pour cibler les prospects et générer des leads (surtout en BtoB). On parle aussi d’inbound marketing pour les techniques de publicités payantes sur les réseaux et de remarketing pour rendre les visiteurs captifs (publicités ciblées et tracking sur différents sites).

Bien que éthiquement certaines de ces pratiques nous paraissent contestables, si vous utilisez ces outils à bon escient il est possible de créer une vraie relation avec votre public. Grâce aux réseaux sociaux, la relation humaine devient plus proche : l’entreprise et ses collaborateurs sont plus accessibles pour le dialogue et l’échange. Vous pouvez mieux appréhender les besoins véritables de vos clients (sondages en ligne,  messages directs, chatbots sur les sites internet, envois de messages personnalisés, etc). On prend ainsi en compte l’individu, ses goûts et ses besoins.

Quelques conseils :

Vous devez créer en premier lieu du lien avec vos potentiels prospects et apporter de la valeur avant de leur vendre votre produit ou votre service sur les réseaux sociaux. Pour cela postez régulièrement du contenu afin d’assurer votre présence sur la “toile”. Mais attention, étudiez bien votre cible au préalable afin de proposer du contenu pertinent et correspondant à leurs attentes, sans donner l’impression de vouloir directement vendre quelque chose !

Il vous faut aussi être présent sur les réseaux sociaux où vos prospects sont ! C’est-à-dire sur LinkedIn pour le B2B, mais aussi sur Twitter. Pour le B2C il faut être sur Facebook et Instagram, ce dernier surtout pour les métiers d’image.